Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 juin 2010 4 24 /06 /juin /2010 14:14

tv-mobile2.jpgNous avions déjà eu l'occasion de décrire la guerre de standards de la Télévision Mobile Personnelle (TMP) qui fait rage depuis 2007: ne revenons pas sur la préconisation du DVB-H par la Commission Européenne en 2008 puis sur la résistance de nombreux opérateurs européens à la mise en place d'une technologie parallèle coûteuse, et challengée par d'autres systèmes concurrents (dont Media-Flo de Qualcomm, et la norme chinoise CMBB). 

 

Le feuilleton de la TMP connaît un nouveau rebondissement aujourd'hui à l'annonce par Orange, Telefonica et Vodafone du lancement d'un pilote IMB (Integrated Mobile Broadcast) dans la partie Ouest de Londres, et à Slough. IMB vient en effet s'ajouter aux autres propositions techniques de diffusion de télévision mobile en mode "broadcast", mais présente plusieurs avantages:

3gpp.jpg- il s'agit d'une fonctionnalité développée au sein même de l'organisme de standardisation 3GPP qui traite des réseaux mobiles de troisième génération et de leur prolongement appelé LTE (Long Term Evolution). Les opérateurs mobiles sont donc assurés de la cohérence technique entre leurs réseaux et cette solution IMB, qui est d'ailleurs soutenue par l'association GSMA.

- IMB fonctionne sur des fréquences TDD 3G qui ont été déjà acquises par 150 opérateurs dans 60 pays, mais non utilisées depuis par manque d'équipements et de terminaux adaptées ! Au prix du MHz payé lors des folles enchères de l'année 2000, il ne fait aucun doute que les opérateurs ont tout intérêt à remédier à cette situation ubuesque, et le marché potentiel immédiat est immense. 

 - Autre avantage décisif par-rapport aux autres solutions: le coût. «Avec les 3 canaux de 5 MHz aujourd'hui non utilisés dans la bande TDD, on peut, notamment dans les zones à fort trafic, diffuser jusqu'à 45 chaînes pour un coût de déploiement incrémental relativement marginal », assurait à ce sujet le représentant d'un opérateur.

ericsson- Parmi les partisans d'IMB se trouvent de nombreux opérateurs de premier plan: en plus des trois opérateurs impliqués dans le pilote anglais, Singtel, Softbank, Telstra et T-Mobile ont déjà indiqué leur soutien. Côté industriel, la présence d'Ericsson, leader du marché des infrastructures mobiles, auprès de IPwireless et Streamezzo (Amdocs) rassure sur la pérennité des développements ultérieurs des solutions de réseau.

- Comme les autres solutions techniques, IMB peut décharger les réseaux mobiles du trafic de la vidéo diffusée "en masse", par exemple lors de grands évènements comme Rolland-Garros pendant lesquels de nombreux abonnés regardent en même temps les mêmes informations en TV sur mobile.

- Enfin, IMB permet non seulement de diffuser de la télévision mais aussi tout type de contenu adapté aux situations de mobilité, musique, infos trafic localisées, infos d'urgence localisées, publicité localisée, ouvrant la voie à de nouveau types de services à valeur ajoutée. 

 

Comme souvent, la question des terminaux est encore plus délicate que celle des réseaux. Il faut pour l'instant ajouter une puce IMB dans les smartphones pour les faire fonctionner; l'intégration de la fonctionnalité dans les puces existantes est prévue, à condition que le coût incrémental soit suffisamment faible, ce qui dépend invariablement du volume.  

 

tdf.jpgIMB pourrait bien devenir une réponse des opérateurs mobiles à la douloureuse question de la technologie à utiliser pour la TMP. Il ne faudrait pas que TDF, aujourd'hui choisi comme opérateur de multiplex en France, néglige cette solution qui va peut-être s'imposer chez nos voisins européens.


Partager cet article

Repost 0
Published by France 2.0 - dans Opérateurs
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : France 2.0
  • : Un regard passionné sur l'évolution des technologies de l'information en France et à l'étranger. Les opinions exprimées sont strictement personnelles.
  • Contact

Recherche