Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 février 2013 3 27 /02 /février /2013 23:09

antenne-copie-2Qu'il est difficile parfois de faire rêver les populations sur des sujets éminemment techniques, remplis d'acronymes barbares et de mégabitparsecondes peu évocateurs. Les armoires électroniques qui constituent cependant l'essentiel de nos réseaux ultra-modernes de télécommunications ne font pas recette; à la grand-messe du Mobile World Congress de Barcelone, ce sont les téléphones et autres objets connectés qui sont rois. Rien à faire: le marketing du B-to-B s'efface devant la domination des campagnes de publicité grand-public. Il y a bien Cisco qui avait lancé en 2007 sa grande campagne sur la métaphore du réseau humain (human network) y compris à la télévision; cela reste une exception à la règle. 

 

Quelle importance pour des sociétés qui ne vendent rien aux individus, et tout aux entreprises? D'abord, les entreprises se composent d'individus qui sont influencés par la publicité et l'aura de leurs fournisseurs. Ensuite, la valeur de la marque, parfois sous-estimée, génère des avantages énormes, attire les meilleurs employés, génère du buzz gratuit, séduit les clients par avance et améliore le bilan. Les équipementiers télécoms en sont loin. Cisco, seul à intégrer le prestigieux top-100 de la valeur des marques (publié par Millward Brown) à la 57ème place, peut-être grâce à ses efforts télévisuels, reste l'exception. Ericsson, Alcatel-Lucent, Juniper Networks n'en sont pas. Nokia-Siemens-Networks est sauvé par une de ses maisons-mères (Siemens) qui figure à la 73ème place; Nokia n'y est plus. Pourtant, les équipementiers de télécommunication recèlent des trésors d'innovation et de prospective susceptibles de forcer l'admiration des plus technophobes d'entre-nous. Quand le souci minutieux du design rencontre la créativité technologique la plus débridée, le réseau devient poésie, les machines sans âme deviennent de puissants vecteurs d'intérêt populaire. Dans la galaxie des fournisseurs du grand-public, la vision de Steve Jobs en est un exemple éclatant. Les produits Apple ont provoqué une véritable révolution; n'y revenons pas. N'y a-t-il pas d'exemple similaire chez les équipementiers de réseau? Citons-en au moins deux: un cube, et une fenêtre ouverte sur l'avenir.

 

light radio.topD'abord le Cube de la solution Lightradio d'Alcatel-Lucent: fruit de la recherche des célèbres laboratoires de Recherche et Développement Bell Labs, lancé en fanfare il y a deux ans, l'équipement fait 5 centimètres de côté, loin, très loin de la taille des stations de base classique, et bien moins énergivore. Signal urbain dynamique et interactif, c'est un symbole de l'architecture du XXI siècle. La sphère dans le cube est une représentation de l'esprit dans la matière; ici le design du Cube n'a pas été aussi loin, mais la forme octogonale de l'une des surfaces est symbole de renaissance, médiation entre le carré (la terre) et le cercle (le ciel). Le concept a suscité l'enthousiasme et provoqué un véritable électrochoc dans l'industrie; suffisamment simple, il a également dépassé les cercles technologiques traditionnels pour donner une image innovante et positive à l'entreprise.

 

Décrivons ensuite une belle découverte faite à Barcelone cette année: l'initiative d'Ericsson, peu commentée, s'appelle "fenêtre d'opportunité". Il s'agit simplement d'intégrer au verre de nos vitres des antennes transparentes de réseau mobile pour parfaire la couverture à l'intérieur des immeubles, des voitures, transports en commun, bref: tout ce qui est équipé de verre transparent. Matière de plus en plus utilisée par l'architecture moderne, le verre peut devenir surface multi-usage, permettant l'affichage d'informations numériques, le réglage de la luminosité et du système de chauffage. Le bris de ces vitres intelligente serait aussi susceptible de générer des alarmes anti-intrusion par l'intermédiaire du réseau mobile. Une belle idée, qui ouvre des horizons très innovants et permet de lier technologie, architecture et vie de tous les jours. Loin des horribles antennes et mâts métalliques qui se sont multipliés sur nos toits, l'élégance des antennes transparentes séduit, et ne manque pas de poésie. 

 

 

 

 

Il est donc possible d'espérer une plus grande convergence entre technicité industrielle et aspirations individuelles; ces deux exemples montrent que l'innovation peut encore provoquer des révolutions, des émotions, de l'espoir, et que ces technologies dont nous ne pouvons plus nous passer deviennent plus intégrées, et plus belles. A regarder le peu de succès des marques des équipementiers télécoms auprès du grand public, on peut voir le verre à moitié vide. Ce verre inerte qui maintenant s'anime, capte et rend service; celui des lunettes Google, de la réalité augmentée, des fenêtres communicantes. Sans doute est-il plus juste de voir le verre à moitié plein.

 


Partager cet article

Repost 0
Published by France 2.0 - dans Equipementiers
commenter cet article

commentaires

Olivier 28/02/2013 11:30

Excellent billet qui décrit bien le dilemme communicant des équipementiers télécoms que seul Cisco sait relever. Pourtant, d'expérience perso, ce n'est pas faute d'avoir la matière à raconter mais
plutôt la capacité à évoluer culturellement et être plus empathique avec son écosystème. Tant que la com sera uniquement nourrie de considérations d'ingénieurs, cela ne fera jamais rêver. C'est
dommage car il y a des opportunités !

France 2.0 28/02/2013 12:23



Merci pour ce commentaire! Il y a en effet des opportunités de faire rêver, de montrer comment l'évolution rapide des cycles technologiques peut se faire avec un effet d'entraînement de
l'utilisateur final, qui, en bout de chaîne, n'en reste pas moins l'ultime juge des fournisseurs de service, et au travers eux, des équipementiers télécoms. A l'heure où certains évoquent la fin
de la concurrence par les infrastructures, l'innovation reste le meilleur moyen de se différencier.



Présentation

  • : France 2.0
  • : Un regard passionné sur l'évolution des technologies de l'information en France et à l'étranger. Les opinions exprimées sont strictement personnelles.
  • Contact

Recherche