Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 mars 2010 2 30 /03 /mars /2010 09:25
A l'occasion du déplacement de Nathalie Kosciusko-Morizet et de René Ricol à Rennes aujourd'hui on peut se demander si le bateau du numérique en France ne manque pas d'un commandant en chef, dont le cap serait de coordonner toutes les actions relatives aux technologies de l'information et de leurs usages, pour faire de notre pays un exemple de société efficace et connectée.

france-numerique.jpgUn Ministre de la Société Numérique, en somme, ayant rang de Ministre d'Etat, pour bien montrer toute l'importance de ce sujet. Aux Etats-Unis, l'organisation fédérale est un peu différente mais démontre une forte volonté d'avancer: Barak Obama s'est ainsi entouré d'un directeur de l'information (Vivek Kundra), pour la modernisation de son administration et la création d'un gouvernement 2.0, et d'un directeur technique (Aneesh Chopra) pour coordonner l'ensemble des stratégies de développement des TICs dans le pays. Que ces deux spécialistes soient originaires de l'Inde est d'ailleurs assez intéressant, étant donné le fulgurant développement de ce pays dans les services numériques.

tous-au-numerique.jpgEn France, plusieurs administrations se partagent encore le sujet. Un secrétariat d'Etat au développement de l'économie numérique qui manque cruellement de moyens, même si Nathalie Kosciusko-Morizet a réussi le tour de force de faire allouer près de 13% des 35 milliards d'euros du grand emprunt au secteur numérique. Un Ministère de l'Industrie, pour qui les TICs représente un enjeu parmi de nombreux autres; néanmoins c'est sa Direction Générale de la Compétitivité, de l'Industrie et des Services (DGCIS) qui a eu la charge de lancer la consultation publique sur le programme national très haut débit. Enfin, c'est Michel Mercier, Ministre de l'Espace Rural et de l'Aménagement du Territoire, qui a commandé un rapport d'étude sur le déploiement et le financement du très haut débit pour tous, au lendemain de la clôture des Assises des Territoires Ruraux par le Président de la République. Par peur de compliquer encore la description, je n'évoque même pas l'irruption de Frédéric Mitterrand, Ministre de la culture, dans le débat de la neutralité du net et son implication sur le sujet de la numérisation du patrimoine.

Il est vrai que l'impact des technologies de l'information se fait sentir dans de nombreux secteurs, et il est sans doute normal que plusieurs ministères se sentent concernés par cette évolution. Cependant, on peut s'interroger sur la coordination de l'ensemble. Est-elle dévolue au Premier Ministre ? Peut-être, mais celui-ci ne peut lui accorder qu'un minimum de temps. C'est bien pour cela que le secrétariat d'Etat au développement de l'économie numérique a été créé, sous l'autorité de François Fillon, ce qui n'a pas empêché la dispersion des actions et des responsabilités que nous venons de décrire.

Aux Etats-Unis, l'accès au très haut débit et à ses usages est considéré comme un enjeu national de premier plan, de même nature que la construction des premiers réseaux électriques nationaux. En France aussi, Président et Premier Ministre ont pris de forts engagements en faveur d'une France 2.0. Peut-être faudrait-il, lors d'un prochain remaniement, créer ce nouveau Ministère pour concrétiser encore davantage la priorité donnée à la société numérique? 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by fortelle.over-blog.com - dans Numérique et administrations
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : France 2.0
  • : Un regard passionné sur l'évolution des technologies de l'information en France et à l'étranger. Les opinions exprimées sont strictement personnelles.
  • Contact

Recherche